PSAUME 150:6
QUE TOUT CE QUI RESPIRE LOUE L'ÉTERNEL !
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left

BOIRE DU PUITS D’EAUX VIVES

11/12/2018 21:27:29

Par Jeff – Le 7 novembre 2018

Cher voyageur assommé, fatigué et épuisé,Les mers font rage et les eaux sont agitées.  L’histoire et l’horizon proche ne garantissent guère que le monde devienne de plus en plus pacifique ; Au contraire, il continue à tourner et à convulser sans fin. 

Oui, il y aura la paix sur la terre, mais pas avant la fin de la tempête parfaite.  Malgré tout, je prie pour que votre âme se porte bien.  Beaucoup d’entre nous se sont aventurés dans des eaux inexplorées ces dernières années, en suivant les signaux étoilés au-dessus donnés par le capitaine lui-même.Bien que la côte ne soit pas encore dégagée, nous savons que nous sommes si proches du port.  Tellement près de chez moi.Ce dont vous et moi avons besoin maintenant, c’est de l’endurance.  Savoir ce que nous savons du plan du Maître peut parfois être un fardeau, surtout lorsque personne ne partage notre joie et notre compréhension (Ecclésiaste 1:18). Néanmoins, nous devons garder les yeux rivés sur le capitaine et avoir la certitude que sa gracieuse Parole est suffisante.  Sa parole est le carburant de notre foi, un feu nourricier qui peut faire brûler de nouveau le cœur glacial avec passion et ferveur.Compagnon voyageur, le vent du changement et des attentes non satisfaites vous ont-ils emporté ?  Avez-vous vraiment besoin d’un ancrage pour vous maintenir stable en ces temps de tests ?  Avez-vous oublié que votre âme a soif de tellement plus que tout ce que vous pourriez espérer trouver dans ce monde, oui, même si vous naviguiez les sept mers sept fois ?Écoutez le cri du cœur de quelqu’un qui est profondément conscient de sa soif :« Comme une biche soupire après des courants d’eau, ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu !  Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant : Quand irai-je et paraîtrai-je devant la face de  Dieu ? » (Psaume 42:2-3)Nous apprenons de la Parole de Dieu que nous sommes des personnes assoiffées qui ont soif de la source de la vie.  Nous aspirons et cherchons, non pas une source juvénile insaisissable ou périssable, mais la source de la vérité, la source éternelle d’eau vive envoyée du ciel en haut (Jean 4:13-14 ; Psaumes 87:7).  Rien ni personne ne pourra la satisfaire.Si vous éprouvez de profondes déceptions et désillusions en ce moment, veuillez en prendre note.  Si vous êtes en colère et amer envers un autre frère ou une autre sœur, un pasteur ou un dirigeant d’église qui vous a laissé tomber, alors s’il vous plaît, comprenez qu’il existe un meilleur moyen d’aller de l’avant.Écoutez ces sages paroles d’un conseiller chrétien très fréquenté qui a rencontré de nombreuses personnes blessées et assoiffées le long du chemin :« … quand nous reconnaissons la profonde douleur dans notre âme qui n’en serait pas là si nos parents nous avaient aimés à la perfection, nous commençons à voir à quel point nous avons soif de ce que personne ne peut fournir.  Nous pouvons reconnaître notre dépendance exigeante vis-à-vis des personnes, notre insistance pécheresse pour que les autres fassent pour nous ce qu’ils ne peuvent pas faire (une forme d’idolâtrie).  Lorsque nous apprenons à accepter les personnes qui nous déçoivent en ne leur demandant pas de nous satisfaire, nous sommes alors libres de les aimer, de nous adresser à elles pour elles sans avoir à nous protéger de la déception que suscite leur réponse. »  (Dr Larry Crabb, Inside Out, page 117).À la fin de la journée et quand tout est dit et fait, il n’y a personne d’autre à blâmer si nous choisissons d’ignorer la vérité sur notre soif et les manières insensées que nous avons recherchées pour la guérison et la complétude en dehors de Dieu.Et, puisque nous sommes tous humains, aucun d’entre nous n’est à l’abri de l’erreur des systèmes d’autoprotection.  Nous avons tous mis au point une forme de mécanisme de défense pour nous protéger de la souffrance, du rejet et de la confusion qui règnent dans la vie, et certains lecteurs, aujourd’hui, savent ce qu’il en est.  Vos garanties fabriquées ne fonctionnent plus pour vous et, au fond de vous, vous le savez.Écoutez encore quelques paroles de sagesse :« Sentir notre déception nous met en contact avec une partie de notre âme qui aspire à beaucoup plus que ce que quiconque dans cette vie ne pourra jamais fournir.  Alors que nous souffrons de la réalité de vouloir ce que nous n’avons pas, nous pouvons commencer à comprendre l’anticipation enthousiaste de Paul pour le retour du Seigneur Jésus (Romains 8:15-25).  La déception ressentie profondément dans le présent fournit l’énergie d’un espoir passionné pour l’avenir. » (Ibid 118)Vous voyez, rien d’étrange à attendre avec impatience le retour du Seigneur.  Ce n’est pas bizarre ou étrange ou curieux.  Malheureusement, il est anormal et étrange de voir un chrétien qui ne désire pas le Christ.  Lorsque le discours touche à la fin des temps (heu, ce que nous vivons maintenant), il semble toujours que ces gens-là ont quelque chose de plus important à faire et un meilleur endroit pour être.Mais, quoi de plus important que votre relation avec Dieu et quelle place pourrait être meilleure que les tribunaux du ciel(Psaumes 84:10) ?Cela ne sert à rien de prétendre ou de rester dans le déni : Nous voulons que la douleur dans notre cœur soit soulagée et que les promesses de Dieu soient accomplies.  Il n’y a rien de mal à reconnaître la douleur dans notre âme qui ne sera pas complètement guérie tant que nous ne verrons pas Jésus face à face. C’est bon de faire mal.  C’est bien de gémir (quelque chose de très différent de grogner et se plaindre, soit dit en passant).  (Philippiens 2:14)Mais, là encore, quelqu’un pourrait répondre : « Gémir et se lamenter ne semblent pas très chrétien … vous savez, la vie bénie ».  Ma réponse : Êtes-vous plus saint que le Saint-Esprit ?  Êtes-vous trop bon pour gémir ?  Vous voudrez peut-être repenser votre approche des essais, des échecs et des ratés (Romains 8:26).En bref, si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, nous reconnaîtrons la profonde déception de notre cœur, nous nous humilierons nous-mêmes et nous nous occuperons de notre Père Tout-Puissant (1 Pierre 5:6-7).  Quand personne d’autre ne comprend, c’est Lui.  Quand personne d’autre n’est disponible, Il l’est.  Lorsque la douleur devient insupportable et que vous en avez assez de feindre, Il se soucie toujours de vous et a mis à votre disposition un médiateur pour enlever votre fardeau et prendre du poids (Hébreux 2:17-18 ; 4:14-16).Et, même si le Corps du Christ peut vous aider à porter vos fardeaux et à vous épauler de temps en temps, chacun de nous aura toujours son propre fardeau (Galates 6:5).  Mais, ne laissez pas cela vous décourager, nous devrions toujours continuer et refuser d’abandonner (Galates 6:9).  En outre, il existe parmi le corps ceux avec lesquels vous partagez un intérêt commun : Par exemple, l’amour pour l’étude des prophéties et la recherche des choses profondes de Dieu.  Cependant, il y a des choses que vous ne pouvez pas partager, parce qu’elles sont trop profondes pour les mots, la douleur et la joie inexprimables :« Le cœur connaît ses propres chagrins, et un étranger ne saurait partager sa joie. » (Proverbes 14:10)Un autre homme sage accepte et témoigne ailleurs :« Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ?  De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. »  (1 Corinthiens 2:11)Puisque seul l’Éternel est le seul à nous connaître plus que nous-mêmes (1 Rois 8:39), ne vaut-il pas mieux permettre à la Parole de Dieu de démanteler nos pensées et nos idées folles maintenant, plutôt que de souffrir énormément plus tard, au moment où « tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. »  (Hébreux 4:13)Oui, un regard honnête à l’intérieur est la meilleure voie à suivre.  Aujourd’hui est le jour où quelqu’un peut faire une percée en détruisant une forteresse dans sa vie (2 Corinthiens 6:1-2 ; 10:3-5).  Lorsque notre voie ne fonctionne plus pour nous, il est temps de demander à l’Éternel d’exposer notre pensée défaillante et de nous guider de manière éternelle (Psaumes 139:23-24).En terminant, je veux encourager ceux qui luttent à endurer.  Pour ceux d’entre vous qui ne sont pas sûrs de pouvoir rester encore un jour, laissez-moi vous dire ce que l’Esprit de Dieu a dit au cœur d’un frère et voyageur.  Je l’appellerai Nelson pour protéger son identité.Nelson et moi parlons rarement, probablement trois ou quatre fois par an.  Il vit dans la pauvreté et a été aux prises avec une maladie mentale tout au long de sa vie adulte.  Du point de vue de la réussite dans le monde, il n’a pas grand chose à se vanter.  Cependant, il connaît le Seigneur, et j’ai indéniablement vu l’Esprit lui confirmer les choses encore et encore.  En d’autres termes, je ne doute pas qu’il est mon frère en Christ, malgré la paranoïa occasionnelle et les pensées délirantes.Il y a quelques jours, Nelson m’a appelé.  Il n’allait pas bien et je pouvais dire à sa voix qu’il était inquiet et effrayé.  Il m’a dit qu’il ne pensait pas pouvoir endurer un autre jour.  Apparemment, c’était un de ces mauvais jours où les pensées pernicieuses d’automutilation submergeaient ses sens et sa force.Après l’avoir écouté pendant un moment et l’avoir laissé exprimer ses préoccupations j’ai demandé à Nelson de me dire ce qu’il savait sur le Seigneur.  J’ai lu quelques passages des Écritures et soupçonné qu’il pourrait s’opposer à une autre pensée ou réfutation anxieuse.À ma grande surprise et avec un changement soudain de ton, Nelson me dit hardiment : « Vous savez quoi, je n’ai pas nagé à travers un océan pour me noyer dans une flaque d’eau maintenant. Puis, vinrent ces frissons familiers.  Je savais que le Saint-Esprit venait de télécharger ce morceau de sagesse et de brillance dans son âme, et nous étions tous deux bénis et encouragés par ce que le Seigneur faisait dans son cœur à ce moment-là.Compagnons voyageurs, soyez encouragé.  Dieu seul sait ce que vous vivez réellement en ce moment.  Continuez, et ne vous jugez pas selon les normes des hommes.  Car il est écrit :« Ainsi parle l’Éternel :  Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le fort ne se glorifie pas de sa force, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse.  Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie d’avoir de l’intelligence et de me connaître, de savoir que je suis l’Éternel, qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre ; Car c’est à cela que je prends plaisir, dit l’Éternel. » (Jérémie 9:23-24)Nous attendons ton retour, Seigneur Jésus.

Source: Unsealed  Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Publié par Voyageur retraité •      



Vign_COMITE-MONDIAL-CHRISLAM
Vign_Ezechiel36
Vign_Nombres-13-33
Vign_Apocalypse-19-5
Vign_intelligence-artificielle-2-1
Vign_duck
Vign_vlcsnap-2019-04-04-14h51m50s744
Vign_PLUS-JAMAIS
Vign_ob_a4b967_ante2
Vign_LE-SEPTIEME-JOUR
Vign_GRAND-DEVELOPPEMENT-PROPHETIQUE
Vign_vlcsnap-2018-05-01-14h39m04s649
Vign_vlcsnap-2018-01-25-22h52m26s284
Vign_church-donations-abuse
Vign_vlcsnap-2017-11-17-23h40m35s537
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-11-06-23h17m41s577
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-11-06-23h18m01s269
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-10-28-02h27m46s631
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-09-04-02h08m30s416
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-09-04-02h03m31s499
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-09-04-02h04m12s807
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-09-04-02h01m21s059
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-08-23-23h27m42s621
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-08-14-13h08m32s520
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-08-14-01h48m24s698
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-07-17-01h01m18s411
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-07-15-02h51m02s565
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-06-16-00h18m26s759
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-06-11-01h51m22s393
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-03-19
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-01-18-22h36m40s739
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-01-18-22h30m20s628
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-01-18-22h32m06s750
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-01-18-22h32m42s293
Gog et Magog très Bientôt
Vign_vlcsnap-2017-01-18-02h07m37s416
Vign_vlcsnap-2017-01-16-23h28m14s910
Vign_Prophetie
Vign_The_Prophecy_ten_jubilees_Judah_ben_Samuel_2017
Vign_yeux_qui_voient
Vign_cern-666
Vign_cern_shiva
Vign_Cern
Vign_cern-hole
Vign_hooverdambypassbridgeprojectcompletew-c9jttu352l
Vign_sculpture1
Vign_illuminati-denver-international-airport
Le Ravissement de l'Église
Les signes
Le retour de Jesus Christ
La Bible est un fait

La Bible est un fait. from Voyageur retraité on Vimeo.

 
L'USA dans la prophétie
www.copyrightdepot.com/cd7/00048483.htm
Créer un site avec WebSelf